La cinquième Rencontre

DES SITES HISTORIQUES GRIMALDI DE MONACO

Les 15 et 16 juin 2024, la « 5ème Rencontre » accueillera sur la place du Palais princier les communes de Breil-sur-Roya, Bathernay, Ventimiglia, Olivetta San Michele, Airole, Ripacandida, Campagna, Monteverde, Spinazzola, Poggiorsini, Terlizzi et Canosa di Puglia.

Détails

DATE

Samedi 15 & dimanche 16 juin 2024

PARTICIPANTS

12 Sites invités

Infos pratiques

LIEU

Place du Palais Princier, Monaco-Ville

Entrée libre et gratuite

Parking des Pêcheurs

Accès par Chemin des Pêcheurs

Consignes de sécurité

Contrôles systématiques à l’entrée au moyen de détecteurs de métaux et d’ouverture de sacs.

Chalet de souvenirs

Vente dans le chalet de la Fédération de produits de qualité à l’effigie du blason de la Fédération des Sites historiques Grimaldi de Monaco créés spécifiquement par les artisans de ces Sites.

Documents

Livret de présentation

Cliquez pour télécharger

SPECTACLES & ANIMATIONS

Cliquez pour télécharger

Parcours artisanal

Cliquez pour télécharger

Parcours gastronomique

Cliquez pour télécharger

En 1500, pendant les guerres dites d’Italie, le roi de France Louis XII nomme Jean II Grimaldi, seigneur de Monaco, gouverneur de Penna et de Vintimille. Son frère Lucien, devenu seigneur, doit en rendre le commandement en 1506.

En 1523, Lucien est assassiné par son neveu Barthélemy Doria, seigneur de Dolceacqua. L’évêque Augustin Grimaldi, qui succède à son frère comme seigneur de Monaco, s’empare alors de tous les fiefs de Barthélemy Doria, y compris Penna, qu’il tient jusqu’en 1527.

Le toponyme Penna est italianisé en 1862, et devient Piena. En 1890, le chef-lieu de la commune est transporté à Olivetta San Michele. En 1947, du fait de la rectification de la frontière franco-italienne, Piena est rattaché à la commune de Breil-sur-Roya, et devient, en français, Piène.

Incluse dans le territoire génois, la cité de Ventimiglia reste néanmoins disputée entre le XIIIe et le XVIe siècle.

Charles Ier Grimaldi exerce la fonction de gouverneur de la ville, au nom du parti guelfe, à partir de 1329. Il amène à son rattachement au comté de Provence en 1335, mais doit en rendre quasiment immédiatement le commandement au parti gibelin. En 1351, Charles achète des terres au lieu-dit « La Mortola », et redevient gouverneur de la ville, au nom de la reine Jeanne de Naples, de 1354 à sa mort en 1357.

En 1447, son petit-fils Jean Ier reçoit un mandement de la république de Gênes pour occuper la place de castellan de la ville. Son cousin Lambert Grimaldi, de la branche de Cagnes, reçoit le serment de fidélité des habitants en 1463, et exerce la fonction de gouverneur pour le duc de Milan. C’est d’ailleurs à Ventimiglia qu’il épouse sa lointaine cousine, Claudine, petite-fille de Jean et héritière de Monaco, en 1465.

En 1500, leur fils Jean II est nommé gouverneur de Ventimiglia pour le roi de France Louis XII. En 1505, son frère Lucien, qui lui a succédé comme seigneur de Monaco, est lui-même nommé capitaine et gouverneur de la ville.

La commune d’Airole est détachée de Ventimiglia en 1820.

En 1524, Augustin Grimaldi place la seigneurie de Monaco sous la protection de Charles Quint. L’empereur, qui domine le Sud de la péninsule italienne comme roi de Naples et souhaite s’assurer de la fidélité des seigneurs du Rocher, accorde, en 1532, à Honoré Ier, le marquisat de Campagna, les seigneuries de Terlizzi, Canosa, Monteverde, Ripacandida, Terlizzi, ainsi que de Garagnone, aujourd’hui partagée entre les communes de Poggiorsini & Spinazzola.

Le titre de marquis de Campagna est porté par l’héritier du trône monégasque.

Ces territoires sont perdus en 1641, lorsque les princes de Monaco rompent l’alliance avec l’Espagne des Habsbourg et se placent sous la protection de la France des Bourbons.

Blason-Bathernay

Imbert de Bastarnay naît vers 1438 dans le Dauphiné. En 1455, une rencontre improbable le rapproche du fils du roi de France Charles VII, le futur Louis XI, pour lequel il mène de nombreuses missions.

Récompensé par des seigneuries, dont la plus prestigieuse est celle du Mont-Saint-Michel, il est également fait chevalier de l’ordre de Saint-Michel. Il mène une activité diplomatique soutenue pendant les guerres d’Italie, et exerce de hautes fonctions auprès des rois successifs Charles VIII, Louis XII et François Ier. Il meurt en 1523.

La belle Diane de Poitiers est au nombre de ses petits-enfants, comme Anne, fille de François de Bastarnay, dernier né d’Imbert et de Georgette de Montchenu. Anne épouse, en 1528, Jean de Daillon, et donne naissance à Françoise, qui, à son tour, épouse en 1558 Jacques II de Matignon, ancêtre de S.A.S le Prince Albert II de Monaco.

Retour en images sur la 5ème Rencontre...à venir !

© Frédéric NEBINGER / Pavillon Monaco